La réunion de Coordination des activités d’Observation Indépendante externe au Cameroun vient de rendre publique son rapport annuel de 2014.

Quatre ans (2011) après la mise en place des Réunions de Coordination des activités de l’Observation indépendantes externe (RC-OIE), impulsées par FODER (Forêt et développement Rural), les Organisations de la Société Civile (OSC) membres ont au cours de l’année 2014, menées plusieurs activités pour rendre dynamique cette plateforme d’échanges et de partage. Un rapport annuel 2014, a été élaboré dans le cadre du suivi des activités de cette Coordination, qui, a pour enjeux de rendre crédible et efficace les actions d’OIE (Observation Indépendante Externe) menées par les OSC au Cameroun.

Ce rapport marque cependant une étape, mettant au centre de l’analyse à la fois les résultats consolidés par les OSC membres de la Coordination et les difficultés rencontrés par celles-ci dans le cadre de leur mission d’OIE. Sur 54 pages, le bilan des activités de la Coordination est clairement dressé. Il s’agit notamment des actions de missions d’OIE menées sur le terrain et des actions de renforcement des capacités des communautés sur l’OIE diligentées par les OSC de la RC-OIE.

Les résultats dans le domaine de l’OIE démontrent parfaitement qu’il y a encore des efforts à fournir dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance en milieu forestier et la sensibilisation des communautés locales. En dépit des actions qui sont entreprises par les OSC membres des RC-OIE pour sensibiliser les peuples de forêts, leur implication ne se fait pas encore véritablement sentir. L’administration forestière commence à présenter des signes de collaboration avec la société civile qui peuvent déboucher sur des véritables actions concertées pour assainir le secteur forestier. Le SNOIE qui est en pleine développement pourra être une solution durable à cette question de collaboration avec le MINFOF (Ministère des Forêts et de la Faune).

Les projets d’OIE pilotés par les OSC membres et leur état d’avancement, sont succinctement détaillés dans le rapport. Pour l’année 2014, c’est donc un total de huit (8) projets qui ont été pilotés par les membres de la Coordination. Seulement six (6) sont encore en cours. Deux autres sont respectivement en voie de clôture et clôturé.

Plusieurs défis, ont été consolidés par la Coordination au cours de l’année 2014, pour son opérationnalisation. Il s’agit notamment de la création du site web de la Coordination, de son compte facebook, l’exploration de nouveaux domaines d’observation ou de suivi indépendants (indicateurs de gouvernance, conversion des forêts, exploitation minière, impacts de l’APV…

Le dynamisme des OSC pour la bonne marche de l’Observation indépendante externe et la coordination, n’est pas resté en marge des difficultés. Plusieurs recommandations ont été prises, pour davantage harmoniser les échanges dans le cadre de la coordination, et harmoniser les méthodologies d’intervention et la coordination opérationnelle entre les projets d’OIE.

Télécharger “La Coordination de l’Observation Indépendante Externe (OIE) de la Société civile sort son rapport annuel 2014” Coordination-OIE_Rapport-Annuel-2014_09022015_Vf.pdf – Téléchargé 16 fois – 3 Mo

Categories:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *