Former

Renforcer les capacités des parties prenantes dans l'application des lois.

Observer

Observer,documenter et informer les parties prenantes et le public.

Influencer

Communiquer et suivre les dénonciations et les mesures prises.

Coordonner

Harmoniser les approches/méthodes et coordonner les interventions

Vérifier et auditer

Auditer et améliorer le système d'observation indépendante.

Dénonciations

Suivre les dénonciations et les mesures prises par les parties.

Arrow
Arrow
Slider

P1110219Du 17 au 19 Septembre 2019, le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), a lancé des appels d’offre portant vente aux enchères publique de bois de grumes d’essences diverses saisis dans les localités de Ouassaba (l’arrondissement de Yoko et Ngambé-Tikar) et les localités de Bifa’a, Nko’olong (arrondissements de Nieté et Campo). Ces ventes aux enchères, font suite aux rapports de dénonciations des faits d’exploitation forestière illégale du bois dans ces arrondissements, transmis au MINFOF par des organisations de la société civile (OSC), Forêts et Développement Rural et le Centre pour le Développement Local Alternatif (CeDLA).

Ces rapports de dénonciations ont été produits suivant les procédures du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 : 2015 .

Avec ces ventes aux enchères, le Ministère des Forêts et de la Faune confirme une fois de plus que les faits d’illégalité dénoncés dans ces rapports de dénonciations du SNOIE sont fondés. Bien plus, cela permet de relever que ces dénonciations faites via une approche d’OIE de qualité, permettront à l’Etat du Cameroun de recouvrer la rondelette de somme de 15 765 950 FCFA comme recette venant de l’exploitation illégale de bois.

La mission d’observation  des faits d’exploitation forestière illégale dans la localité de Ouassaba, a été réalisée par l’association Forêts et Développement Rural (FODER) du 18 au 22 janvier 2018. La mise à prix des essences saisis à la suite de cette dénonciation est fixée 10 680 650 Fcfa. Pour les dénonciations faites dans les localités de Bifa’a et Nko’olong respectivement du 27 au 31 mai 2019 et du 08 au 12 juillet 2019, par CeDLA, les mise à prix des essences saisis sont respectivement de 4 280 225 Fcfa et 805 075 Fcfa. Les trois missions d’observation menées par FODER et CeDLA ont été réalisées avec l’appui financier du projet Voix des Citoyens pour le changement : observation forestière dans le Bassin du Congo (CV4C). 

Retrouvez ci-joint le document sur la vente aux enchères

 

 

Play
Slider