Former

Renforcer les capacités des parties prenantes dans l'application des lois.

Observer

Observer,documenter et informer les parties prenantes et le public.

Influencer

Communiquer et suivre les dénonciations et les mesures prises.

Coordonner

Harmoniser les approches/méthodes et coordonner les interventions

Vérifier et auditer

Auditer et améliorer le système d'observation indépendante.

Dénonciations

Suivre les dénonciations et les mesures prises par les parties.

Arrow
Arrow
Slider

SNOIE ISOLe certificat ISO 9001 : 2015, du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE) renouvelé. En effet, le dernier audit de surveillance de ce système réalisé au mois de mai 2019, s’est révélé concluant. Cet audit concluant, permet ainsi à la Coordination du SNOIE, de conserver son certificat ISO 9001 : 2015 obtenu il y a un an (avril 2018). Des opportunités d’amélioration de cette approche d’OIE dont le développement a été calqué sur la norme ISO, ont été proposées à l’issue de l’audit de surveillance. Cet audit a été réalisé par le cabinet Interface NRM Ltd[1], avec l’appui financier du projet « Voix des citoyens pour le changement : Observation forestière dans le Bassin du Congo (Projet CV4C) ».

Ce renouvellement du certificat qualité du SNOIE, a été possible grâce à l’intervention remarquable et professionnelle de toutes les organisations partenaires (qui ont adopté le SNOIE comme approche pour le déploiement de leur activité d’Observation Indépendante Externe (OI). Il s’agit des organisations telles que PAPEL (Programme d’Appui à l’Elevage et à la Préservation de la Biodiversité), CeDLA (Centre pour le Développement Local et Alternatif) qui officient respectivement à l’Est et dans l’Océan, ECODEV (Ecosystème et Développement) intervenant dans le Mbam et Kim, région du Centre. SUHE, une OSC à base communautaire, basée dans la Sanaga Maritime, qui contribue aux dénonciations mises à la disposition du MINFOF à travers le Suivi communautaire des forêts en temps réel (STR). Transparency International-Cameroon (TI-C), l’organisation lobbyiste du SNOIE, qui joue de son influence pour que des actions soient entreprises par le MINFOF à la suite des dénonciations transmises.

Le Système normalisé d’observation indépendante externe (SNOIE), développé en 2015, est un ensemble de procédés de surveillance de l’exploitation des ressources naturelles (RN) basés sur la norme internationale ISO 9001 2015. Ce système a été développé à l'effet de rendre plus efficace les activités d'Observation Indépendante Externe (OIE), d'accroitre la crédibilité des dénonciations qui en sortent et surtout de mieux orienter ces dénonciations vers les destinations appropriées (autorités compétentes, les partenaires techniques et financiers, les opérateurs du secteur etc).

Développé par l’association Forêts et Développement Rural FODER, en collaboration avec d’autres organisations de la société civile, l’administration et les autres parties prenantes du secteur forestier, le SNOIE a officiellement obtenu son Certificat de conformité à la norme ISO 9001 2015, le 17 avril 2018. Depuis l’obtention de ce certificat, le Système normalisé d’observation indépendante externe est devenu ainsi la toute première approche de surveillance des ressources naturelles par la société civile, certifié au Cameroun. Cette certification a été attribuée par l’organisation de certification Interface NRM Ltd. Le certificat ISO 9001 :2015 du SNOIE, couvre l’ensemble des processus d’observation indépendante de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement. Depuis le déploiement du SNOIE au Cameroun, l’on compte à ce jour trente-cinq (35) rapports d’OI sur les cinquante-un (51) transmis en quatre ans et demi (2015-2019)[2] au MINFOF via les procédures du SNOIE, qui ont déclenché les réactions du MINFOF. Ces réactions de l’administration sont matérialisées par des missions de contrôle forestier de la BNC[3] et BRC[4], mais aussi par des missions de contrôle conjointes (BNC, BRC associant les OSC du SNOIE). Les faits d’illégalités dénoncés dans ces rapports ont été avérés, à la suite des missions de contrôle de la brigade nationale et régionale de contrôle forestier.


[1] Organisme national d'accréditation du Royaume-Uni, chargé de déterminer, dans l'intérêt public, la compétence technique et l'intégrité des organisations telles que celles qui offrent des services de test, d'étalonnage et de certification. https://www.ukas.com/

[2] source : Tableau de Suivi des rapports d’OIE du SNOIE

[3] BNC : Brigade National de Contrôle Forestier et Faunique

[4] BRC : Brigade Régionale de Contrôle Forestier et Faunique

 

 

Play
Slider
  • Ajesh
  • Aped
  • Asd
  • Astrashe
  • Cafer
  • Cajad
  • ced
  • Fctv
  • Foder
  • Astevi
  • Suhe
  • Papel
  • Saild
  • Ecodev
  • Cadde
  • Cedla